Archive | photos RSS feed for this section

Super street art Belgrade

9 Juil

Personnellement, je n’avais aucune attente par rapport à la Serbie, le pays de Nicolas Tesla, puisque ce voyage n’était pas prévu. J’ai été agréablement surpris, par l’accueil des gens, un peuple exceptionnel et accueillant. Les gens venaient vers nous seulement pour apprendre à nous connaître.

J’ai aussi découvert des murs colorés et du street art pas mal inspirant.

Un endroit à découvrir…

 

Manifestacio a Barcelona

15 Mai

P1150113

Si manifester est un droit est-ce que corrompre en est un autre? Le droit de contrôler le peuple. Le droit de s’enrichir à outrance sur le dos des autres. Le droit de détruire des vies. Le droit d’avoir un yacht blindé pour faire des party en haute mer avec des top-models en bikini. Le droit de détruire la planète. Carpe Diem. Le droit de vivre sa vie sans penser aux générations futures. Le droit de mourir riche. Le droit de changer la loi. Le droit à la brutalité policière. Sans oublier le droit de vandaliser qui s’est fait ressentir ce jour-là à Barcelone.

Au moins, alors que le pouvoir est détenu par une infime partie de la population, les autres continue de se lever et de se faire entendre, sauf que malheureusement, ils ne sont pas souvent écoutés et en plus ils ressentent la nécessité de faire du grabuge.

On vit dans un monde souvent injuste et violent, là où le pouvoir peut servir de nourriture, ainsi des gens s’en empiffrent. Cependant, pense-t-on aux autres? Ces éternels oubliés, ceux sous le seuil de la pauvreté qui, après tout ça se retrouvent avec un haut le cœur de ce repas égoïstement non partagé. Cette critique ne se veut pas une pointe dirigée sur les individus, ceux en quête de bonheur matériel, mais bien un questionnement sur l’abus qui, somme toute, est une problématique majeure dans ce genre de débat.  Le problème c’est le déséquilibre sociétaire, le fossé qui se creuse et l’air qu’on respire. Poder per al poble

Il était une fois les Roms

13 Avr

DSC_0479La première fois que j’y suis allé, il y avait des habitants. Les enfants criaient et couraient partout. Les jeunes chillaient.

DSC_0584

À l’intérieur les foyers fumaient tâchant les murs.

DSC_0492

Dans cet entrepôt désaffecté, les Roms s’étaient installés dans les pièces.  Pour écrire leur histoire ils s’étaient appropriés les lieux.

DSC_0506

La première fois que je suis rentré à l’intérieur de cette grande pièce, il y avait des petites cabanes un peu partout, fabriquées avec ce qu’ils avaient trouvé. Le lieu était vivant, des enfants  jouaient ensemble, des voitures roulaient. Des regards vers moi. La deuxième fois que je suis passé, tout était cassé et éparpillé sur le sol, les petites demeures étaient restées là. Éventrées et vidées par la loi.. Il n’y avait plus personne. Puis ils sont venus nettoyer leur dégât avant que je ne revienne une troisième fois.

DSC_0527

Je me rappelle cette maison au centre de la pièce elle était multicolore et ressortait des autres.. La seul éclairé par le soleil à ce moment de la journée, elle brillait dans la fumée de charbon.

DSC_0573

Sur le mur un des enfants avait dessiné sa maison. c’était la même.

DSC_0535Il s’était aussi amusés avec ses amis en dessinant sur les murs avec des canettes de spray.

DSC_0568

Ces enfants dessinaient leur monde.

DSC_0587

Ils avaient décoré le chemin vers la pièce des festivités en haut de l’escalier.

DSC_0539

Des restants de célébration ornaient les murs.

DSC_0552

L’odeur était âcre.

DSC_0555

Les tracteurs, pelles-mécaniques et machineries lourdes avaient gratté le sol de toute trace de vie.

DSC_0531

Les Roms étaient partis mais le nettoyage des lieux n’en avait pas effacé complètement les traces.

DSC_0528Ils n’avaient pas assez gratté le sol.

DSC_0588Les enfants avaient laissé leurs trésors derrière eux.

DSC_0617

On ne se demande pas pourquoi la ville les avait expulsé.

DSC_0607

Ils s’agencent mal avec le condo voisin, comme avec le reste du décor.

DSC_0597

Ils se sont fait évacuer alors ils sont partis très vite.

DSC_0620

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :