Archive | mai, 2013

Affichage à louer

30 Mai

Des panneaux d’affichages vides? Je me demande pourquoi cette vision madmaxienne m’intrigue autant. Peut-être parce que d’où je viens la publicité est omniprésente; sur le bord des autoroutes; dans les transports en commun et même dans les toilettes. C’est probablement cette existence passée à tester et subir années après années les tactiques de la société de consommation qui me porte à apprécier un univers différent. J’ai remarqué qu’en général en Afrique de l’Ouest, les annonceurs les plus présent sont les banques, les compagnies de télécommunications, les savons pour laver les habits et étrangement, la mayonnaise.

Je me promène ici dans la rue et tranquillement, je peux choisir ce que je consommerai, des boules de pâte de mais enveloppées de feuilles d’arbres sur la tête d’une femme (Égblin), des morceaux de soja orangés dans un gros Tupperware sur la tête d’une autre, des bananes plantains en forme de longues chips sur la tête d’une troisième et finalement de l’eau en sachet sur la tête de la dernière, cette dernière plus petite que les autres. La taille de cette vendeuse d’eau me fait réfléchir au fait que malgré l’avantage de ne pas devoir  m’étirer pour prendre mes achats sur sa tête, je travail tout de même pour le Réseau de Lutte contre la Traite des Enfants au Togo (RELUTET). Cette enfant  travaille pour faire de l’argent et moi j’ai soif.  J’espère naïvement qu’elle va à l’école et qu’aujourd’hui c’est sa journée de congé et qu’elle en profite donc pour aider sa mère afin d’acheter les condiments pour la sauce aux feuilles (adémé).

Je pars en brousse à Kpélébémé près de Kpalimé pour filmer les activités du JMVE ( L’ONG Jeunes du Monde Vivons Ensemble), je vous reviens là dessus…

Images de Lomé

26 Mai

La ville de Lomé est une ville très charmante, je vais apprendre à la connaître au fil des 7 mois  à venir.

Pour les curieux ma gigantesque demeure c’est celle qui est à gauche sur la photo panoramique.

Elle est rose et verte avec une terrasse digne de ce nom sur le toit. C’est presque gênant.

Cliqué sur un des mannequins ci-dessous pour accéder à la galerie de photos de Lomé.

J’ai réalisé qu’il y avait 3 grains de sables coincés dans l’objectif de la caméra de Carrefour et qu’ils ne s’en était pas rendu compte avant de me la remettre.

J’ai donc dû photoshoper toutes les images pour dissimuler cette immonde catastrophe.

Je crois qu’ils voulaient me donner un défi en tant que conseiller en communication.

(ici je devrais mettre un bonhomme sourire, mais je ne fais pas ça et en plus ce serait du sarcasme)

mannequin

Le manifestant

23 Mai

100_4224

Voici une image de l’incendie du marché de Lomé qu’il y a eu en janvier dernier. J’y suis allé sur les lieux et la reconstruction n’a toujours pas débuté. En ce moment les gens manifestent à ce sujet dans les rues de la ville, mais je ne voudrais surtout pas être associé à cette crise puisque c’est un sujet beaucoup trop chaud. Comme on dit: « Je ne vais pas manger ce piment là dans ma bouche. » Voici quelques informations à ce sujet auxquelles je ne suis nullement associé ainsi que les organismes que je représente.

http://www.togosite.com/?q=node/3150

http://www.togosite.com/?q=node/3523

Puisque nous parlons de manifestation, je vais m’aventurer dans un terrain moins hasardeux; celui de la grève des étudiants togolais. Ces étudiants qui manifestent leur mécontentement au moment où j’écris ces lignes.  Les étudiants sont frustrés puisqu’il n’ont pas reçu leur allocation  de 30000 francs  par trimestre (60 $) depuis le trimestre dernier et que les promesses du gouvernements ne se concrétisent pas en ce sens.

http://togozine.com/les-etudiants-inquiets-le-gouvernement-rassure-et-le-meet-menace/

P1020804P1020803

Je n’ai pas le droit de prendre ce genre de photo c’est pourquoi elles ont été prisent furtivement. Les jeunes doivent se faire entendre. Cette grève ainsi que la répression des forces de l’ordre, me rappelle le printemps de contestation étudiante au Québec. Des policiers  qui lancent des gaz lacrymogènes. Des étudiants qui se défendent avec des pierres. Le fameux système: Manifestation; répression; arrestation.

À QUI LA RUE?

P1020805

Il y a toutefois quelques différences en ce qui concerne l’ampleur des sentences envers les manifestants. Le téléjournal de ce midi sur TV7, annonçait une autre marche en opposition à l’emprisonnement de 4 étudiants suites aux manifestations (3 étudiants et 1 étudiante)Ces jeunes togolais, qui,  s’ils ne sont pas libérés, devront vivre pendant 12 mois – et je cite l’annonceur – le cauchemar de la Prison Civil de Lomé.

Donc l’université de Lomé reste fermée jusqu’à nouvelle ordre, la majorité des étudiants n’ont pas eu leur allocation depuis septembre, mais certains trouvent le moyen de se divertir comme dans ce spectacle de gangsta rap à « mic fermé » auquel j’ai assisté sur le bord de la mer. Un micro avec fil, si tu retires le fil et que tu fais semblant de jouer à ça,  c’est plus attitude Yo Yo! Il ne faut toutefois pas oublier de laisser le micro près de sa bouche par soucis de vraisemblance ou encore être deux à imiter un seul MC sur la même chanson.

P1020816P1020828J’espère que vous avez apprécié cet article parce que j’avais le choix entre brancher mon ordinateur ou le ventilateur dans la seul prise disponible. Autant dire que je sors d’un sauna.

Merci de me laisser des commentaires  et de diffuser la situation des togolais dans votre réseau.

%d blogueurs aiment cette page :