Colliers africains

25 Avr

Fabriquer des colliers. C’est une idée que j’ai eu au Burkina Faso en 2010 alors que j’étais avec mon ami Sidiki Yanogo qui pratiquait déjà le montage de colliers. Donc j’ai acheté beaucoup de billes au marché de Ouagadougou et j’ai commencé l’enfilage de billes. Il y a des billes en os de chameau, en verre, en bronze, en bois et d’autres faites de graines d’arbres. Je me rappelle que ce fut tout une aventure de me promener dans les marchés et de marchander pour trouver  tout ce que je cherchais. Il faut avoir le temps de s’asseoir et de prendre le thé. S’intéresser à l’autre. Boire un sachet d’eau parce qu’il fait trop chaud. Je suis resté une semaine au marché de Ouagadougou au Burkina Faso.  De là viennent la majorité de mes billes, mais il m’en restait du Ghana le voyage d’avant puis j’en ai acheté à Bamako au Mali le voyage d’après.

En cliquant sur l’image suivante vous accédez  à tous les différents modèles.

Merci de me faire de la publicité.

Guillaume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :