La rébellion Touareg au Nord du Mali

5 Avr

Lorsque j’étais au Mali, je ne voulais pas trop parler de ce sujet sur mon blog, mais maintenant que la situation a dégénéré et qu’on en entend parler  partout dans les médias, j’ai décidé de traiter le sujet. C’est en effet un étrange choc du retour que de voir sur un grand écran à la station de métro Lionel Groulx, des images d’un coup d’état qui est arrivé deux semaines après mon retour…

Ceux qui ont lu mon article précédant son déjà au courant qu’il y a eu un coup d’état récemment au Mali, sinon ils l’ont sûrement appris par les médias. C’est la première fois que je reviens d’un pays Africain et qu’on parle de se même pays dans les journaux ou à la TV. Normalement on ne parle pas du Mali ou du Burkina Faso dans les médias alors que soudainement le visage d’Amadou Sanogo est plus connu que celui d’ATT, Amadou Toumani Touré.

Maintenant, la situation est encore plus complexes , pendant que les putschistes s’attaquaient à la colline du pouvoir à Bamako en traitant le gouvernement d’incompétent contre la rébellion au nord, ils ont justement perdu le nord du Pays et ils risquent de se faire couper les vivres par toutes la sous-région. Les villes de Tombouctou, Gao et Kidal ont été prises, que ce soit par le mouvement salafiste Ançar dine qui veut imposer la charia dans la région ou par le Mouvement National de la Libération de l’Azawad (MNLA). L’Azawad c’est la région instable au Nord du Mali.  Il y a aussi Al-Quaïda pour un Magreb Islamiste (AQMI) qui est dans l’histoire.

Le Mali se retrouve donc à devoir gérer le coup d’état des militaires du  Comité National pour le Redressement de la Démocratie et la Restauration de l’État (CNRDR) à Bamako et les conséquences reliées ainsi que la prise du nord du pays par différents groupes arméess, que ce soit pour l’indépendance du territoire ou l’instauration de la charia, des rebelles souvent formés et armés par l’ancien régime de Mouammar Kadhafi.  Puis il y a des sanctions possibles de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et des centaines de milliers de réfugiés.

Le MNLA a annoncé la fin de ses opérations militaires, ils se sont arrêtés à Mopti là où j’ai passé 4 jours entre noël et le jour de l’an. En ce moment les rebelles du MNLA vont devoir s’occuper de leurs différents avec les mouvements islamistes:

http://afrique.blog.lemonde.fr/2012/04/05/les-rebelles-touareg-en-guerre-contre-al-qaida-au-maghreb-islamique/

Moi ça me fait penser à Mohamed mon ami songhaï (koroboro ké en bambara) qui vient de Gao, j’aimerais pouvoir en parler avec lui.  Ça me fait penser aux différents boutiquiers tamalchek (Touareg en bambara) ou Maures que je croisais à Bamako et aux différents vendeurs d’artisanat  qui déjà lors de ma visite, souffraient du manque de touristes et de la difficulté de se procurer de l’artisanat venant du Nord. Je me demande aussi comment mes amis du travail se sentent par rapport à cette situation.

C’est inattendu comme situation, un coup de tête peut avoir tant de repercussions, même dans un pays qui semblait stable comme le Mali.

Je souhaite le meilleur au peuple malien.

4 Réponses to “La rébellion Touareg au Nord du Mali”

  1. Guillaume Internoscia 10 avril 2012 à 12 h 12 min #

    Ah, c’est vraiment triste, je me rappelle de Sangha comme un village paisible, c’est incroyable comment la situation a dégénérée.

  2. Vincent 9 avril 2012 à 15 h 31 min #

    Temoignage d’un ami de Sangha : ICI TOUT VA MAL. AU MOMENT JE VOUS PARLE LA VILLE DE CORO QUI EST A 60 KM DE SANGHA EST ATTAQU2E PAR DES BANDITS ARMES. EN TOUT CAS LES NOUVELLES S’EMPIRENT DU JOUR AU LENDEMAIN. LE NORD EST ENTRE LES MAINS DES REBELLES ET DES AUTRES GROUPES ISLAMIQUES. NOUS PRIONS LE GRAND DIEU POUR UNE CESSATION DES HOSTILITES. SI LA COMMUNAUT2 INTERNATIONALE NE NOUS VIENT PAS AU SECOURS NOUS ALLONS TOUS PERIR ICI. ON NE PEUT PLUS PARLER DE TOURISME AU MALI? MOINS ENCORE AU PAYS DOGON.
    PRIONS DIEU ENSEMBLE POUR SAUVER LE MALI.

  3. Nohan SOW 6 avril 2012 à 14 h 05 min #

    Bsr,
    j’ai lu avec interet ton message ,seleument je suis surpris par le comportement du président ATT et de la classe politique au Mali,car depuis 2006 tout le monde était au courant de cette rébellion et surtout dans le temps où les maliens avaient décrié l’accord d’Alger qui ne faisait que balkaniser le Mali au profit des Touaregs, de toute l’histoire du Mali les Touaregs n’ont jamais possédé 1cm2 de territoires.Surpris par les politiciens voyant la situation se dégrader n’ont jamais lever le petit doigt pour denoncer ou interpeller le gouvernement ou Président sur ce fait.Mieux avec ce coup de d’état ils continuent à crier élection?Mais où et dans quelles conditions.SVP je peux lire votre document en intégralité n’étant pas assez fort en informatique je vous sollicite de me l’envoyer en pièce jointe.Je compte sur votre bonne compréhension.
    Merci

  4. guindo 6 avril 2012 à 4 h 19 min #

    Vous savez Guillaume ces Touareg n’ont jamais eu un village en plus forte raison un royaume encore moins un empire. Ils ne peuvent pas se couper du Sud, c’est làbas qu’ils se sont toujours ravitailler jusqu’
    aujourd’hui ou ils ont un nouveau créneau: le trafique (drogue, armes, cigarettes…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :