Archive | mars, 2012

Coup d’état au Mali

22 Mar

Triste histoire et cela deux semaines seulement après mon retour et un mois avant les élections prévues.

Il y a de cela quelques heures, les militaires associés au Comité National pour le Redressement de la Démocratie et la restauration de l’État (CNRDR), ont pris possession du palais présidentiel, des bureaux de l’Office de Radio Télédiffusion du Mali (ORTM) et d’autres institutions.  Même l’aéroport est fermée et les vols annulés jusqu’à nouvel ordre…  Ils ont dissous toutes les institutions, suspendus la constitution et décrété un couvre-feu à zéro six heure, comme le militaire le dit dans la vidéo. Un couvre-feu à 18 heure ça fait des longues soirées à la maison. Cette Vidéo est passée à la télévision nationale après quelques problèmes techniques.

,

« Très chères compatriotes, l’objectif du CNRDR ne vise en aucun cas une confiscation du pouvoir et nous prenons l’engagement solennel de restaurer le pouvoir à un gouvernement démocratiquement élu dès que l’unité nationale et l’unité territoriale seront rétablies. » – J’espère que ce ne sera pas trop long rétablir l’unité nationale.

Ça me fait un peu penser à ATT lui même qui était arrivé au pouvoir par un coup d’état, mais qui avait laissé sa place à un gouvernement démocratiquement élu pour ensuite revenir au pouvoir.

Voici une image qu’un ami m’a envoyé de sa télévision en direct de Bamako. Au début de la crise, on « chatait » sur gmail et il me disait qu’il entendait des coups de feu, ensuite ça s’est calmé. Carrefour International , l’organisme avec lequel je suis parti au Mali, m’a envoyé un émail pour me dire que tous les coopérants sur le terrain (mes amis) sont en sécurité.

Les militaires en veulent à l’incompétence du pouvoir d’Amadou Toumani Touré (ATT) à gérer la crise au nord du pays.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Amadou_Toumani_Tour%C3%A9

Vers la fin de mon séjour au Mali, il y avait eu des manifestations dans les rues, c’était les femmes des militaires qui manifestaient. Elles étaient fâchées parce que les militaires au Nord manquaient de munitions et d’armes pour combattre la rébellion Touareg; les soldat du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA), Al qaida pour un Magred Islamique (AQMI), les militaires lybiens ayant quitté leur pays emportant des armes avec eux et Ançar Diné, un mouvement islamiste Touareg. Je comprends que les militaires au Nord vivaient certaines frustrations par rapport à leur situation, mais selon moi un coup d’état n’est jamais la solution. Voici des articles sur le sujet, je n’ai pas mit de photos avec des militaires dans les rues parce que j’ai marché dans ses mêmes rues et j’aime mieux les photos sans soldats.

http://www.liberation.fr/monde/01012397555-echange-de-tirs-devant-le-palais-de-bamako

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120322.OBS4315/mali-un-mort-et-quarante-blesses-lors-d-un-coup-d-etat.html

http://www.maliweb.net/news/armee/2012/03/22/article,56178.html

http://www.rfi.fr/aef_player_popup/rfi_player

– l’onglet direct afrique pour écouter RFI –

Pour tous les maliens et les maliennes, j’espère que la situation va rentrer dans le calme le plus rapidement possible.

Drôle d’Afrique

13 Mar

C’était pas toujours drôle, mais souvent, il y avait des situations qui me faisaient rire de par leur incongruité.

Par exemple, je me rappelle une fois ou je voulais traverser la rue près du rond point du boulevard de la révolution à Bamako. C’était pas facile à cause du trafic. Je n’étais pas le seul à vouloir traverser, il y avait aussi deux grosses vaches dont une avec de très longues cornes. Et bien j’ai attendu qu’elles traversent pour me cacher derrière les bêtes comme on le fait en vélo derrière une voiture.

Une fois, le pont pour aller chez moi était bloqué, c’était un embouteillage terrible, finalement, j’ai constaté qu’il y avait un homme qui poussait sa voiture avec sa copine toute bien habillée qui le regardait. C’est le désavantage d’avoir juste une voie dans chaque direction.

Une fois, le pont pour aller chez moi était bloqué, un troupeau d’ânes traversait le pont.

Le soir j’entendais souvent mon voisin l’âne braire, c’était ben drôle, par contre je n’ai pas enregistré ma géante voisine Alima qui parlait beaucoup trop fort, elle ne le méritait pas.

Parfois les ânes ça leur pique dans le dos.

On pourrait se dire qu’il se fait attaquer par des fourmis géantes. Moi ça m’est arrivé alors que je tentais de filmer une pisciculture. L’armée de fourmis me grimpaient sur les jambes, ouch ouyouyouy! J’avais une fourmis avec une grosse tête sur mon gros orteils et je tentais de la déloger avec des pichnotes, c’était pas facile.

Vous pouvez remarquer que les grosses fourmis protègent les petites. En fait c’est qu’en créant le nouvel étang, une grande étendue de territoire est devenue inondée donc les fourmis devaient déménager, elles étaient pas contente. Il parait qu’en fin de compte les fourmis aiment ça parce qu’ensuite le sol est plus mou pour creuser leur nouvelle demeure… J’en suis pas si certain. La traînée de bestioles s’étendait sur une centaine de mètre environ.

Je viens de terminer mon premier choc du retour, la grippe… Comme on dit mon sang n’était pas assez épais pour le climat d’ici.

Je vous encourage à mettre cet article sur votre mur.

Mon film Sur la roche (Farakan) au complet en ligne

8 Mar

Salut tout le monde, en tout cas je vous annonce que l’internet est plus rapide au Québec qu’au Mali.

Donc c’est ça je suis de retour, il faisait un peu froid au début (-12) mais la température s’est un peu améliorée.

Le film sur la roche, c’est un peu du vieux stock, mais je suis content de le partager. J’ai fait ça avec des amis dans mon quartier de Bobo-dioulasso.

Je vais tenter de vous faire un petit vidéo de bamako et je dois aussi faire le montage vidéo pour mon mandat. Pour ceux et celles qui sont à Montréal, je fête mon anniversaire demain avec mon frère jumeau, on pensait aller danser au Royal Phoenix ou un truc du genre.  En tout cas, bon visionnement et au plaisir de se revoir…

%d blogueurs aiment cette page :